préparation du terrain

La préparation du terrain

Comment faire une bonne préparation du terrain avant de poser les rouleaux de gazon.

1

SUPPRIMER LES MAUVAISES HERBES

Avant tout chose, pour réaliser une bonne préparation du terrain il faut éliminer un maximum de mauvaises herbes et supprimer le gazon existant s’il y en a un. Le but étant de repartir sur de bonnes bases. Pour cela vous avez deux possibilités :

Traitement au glyphosate :

le plus efficace et le moins pénible. ce produit systémique va supprimer toutes les mauvaises herbes présentes sur votre sol. A utiliser avec un pulvérisateur dorsal. La terre peut-être cultivée en général une dizaine de jours après traitement. L’inconvénient : c’est un produit toxique !

Nettoyage manuel :

Le plus pénible, il faut à l’aide d’une bêche retourner tout le terrain et enlever une à une les mauvaises herbes, ça peut-être assez physique si le terrain est fortement tassé et il faut surtout veiller à ne  pas laisser de racines qui pourrait se multiplier par la suite. Cette solution est faisable pour les petit terrain. Le gros avantage : c’est écolo (et ça entretien la forme) !

2

RETOURNER LE TERRAIN

Une fois que cette opération est faite, il vous faut retourner le terrain sur environ 15 cm de profondeur (si vous avez un petit terrain et que vous avez opté pour le nettoyage manuel vous n’avez pas à répéter cette opération).

Selon la taille de votre terrain, vous pouvez soit le faire à la main (bêche et pioche et une bonne dose de motivation) soit à l’aide d’un motoculteur, on peut en trouver à la location pour pas trop chère ou chez un voisin sympa et équipé…

preparation-gazon-en-rouleau

3

AMÉLIORER LA TERRE

C’est le moment d’améliorer la terre, il faut l’enrichir à l’aide d’engrais complet, de compost, de terreau… Autant d’éléments nécessaires à favoriser la reprise du gazon en rouleau et le rendre plus résistant et dense tout au long des années. C’est aussi le moment d’améliorer la structure de la terre, en apportant soit du sable fin pour la rendre plus drainante soit de la tourbe ou encore un amendement calcaire pour rétablir le ph. Consultez cette page pour en savoir plus !

4

NIVELER LE SOL

A présent il faut niveler le sol. Pour cela il vous faudra user du croc et du râteau pour venir à bout des mottes et des bosses. A force de ratisser le terrain, on affine la terre et on peut plus facilement la mettre de niveau. Normalement cette opération se fait à vu d’œil, mais on peut également utiliser un niveau à bulle et une règle si on  souhaite être plus précis.

Si vous avez l’intention d’installer un système d’arrosage automatique il est temps de créer les tranchés et d’installer votre réseau pour ne pas avoir à recommencer le nivelage une deuxième fois !  Si vos bloquez sur cette partie n’oubliez pas qu’on peut vous proposer cette prestation.

C’est aussi le moment d’épierrer votre terre, ce n’est pas la peine non plus d’enlever le moindre gravillon que vous verrez mais il faut absolument enlever les plus grosses pierres qui peuvent finir petit à petit par remonter à la surface et abimer la lame de votre tondeuse.

5

TASSER LE TERRAIN

Vous avez presque fini la préparation du terrain, maintenant il faut le tasser, tout simplement à l’aide d’un rouleau à gazon, ou de vos pieds ou encore d’une planche pour les petites surfaces. L’objectif est qu’après avoir passé le rouleau on ne s’enfonce pas trop dans la terre quand on marche dessus.

rouleau à gazon

Et voila ! il ne vous reste plus qu’à poser votre gazon en rouleau !

Si vous souhaitez avoir des conseils pour l’aménagement de vos massifs, consultez ce site

.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *